De la nostalgie à la création

De la nostalgie à la création, 2007, papier photocopies et sable, 2x1m.

De la nostalgie à la création, 2007, papier photocopies et sable, 2x1m.

Contribution à l’ouvrage Le cimetière du Borgel de Tunis, patrimoine en péril

Tunisie 2007. Un cimetière, le choc du réel. Des tombes en déshérence, fracturées, renversées, boulversées… Mélancolie…

Je marche entre les broussaille, à la recherche des tombes de mes grands-parents, de leurs parents, de mon frère ….

Marbres sculptés, épitaphes dévorés par la mousse…Ici un oiseau de pierre s’envole, une branche se brise, des mains s’écartent, les morts nous parlent à travers toutes sortes de langues, arabe, hébreu, judéo-arabe, italien, français. “Ne vous inquiétez pas pour nous, là où je suis, il fait doux”, “J’ai beaucoup souffert”, “Je quitte si douloureusement mes filles et mon époux”…Ils sont jeunes pour la plupart…Des histoires se tissent, les familles se rejoignent, les communauté se renouent, miroir en creux de ce qui fut leur vie… La petite histoire et le grande se mêlent.

Après tant d’années, dans ce lieu où, enfants, nous n’avions pas le droit d’aller. Je m’associe à une équipe d’universitaires tunisiens, jeunes chercheurs, linguistes, architectes, historiens d’art qui découvrent notre histoire et la leur. Ensemble nous nettoyons les tombes, grattons, dévoilons ce qui était voilé… Nous ramassons les traces l’entremêlement des cultures, déchiffrons les symboles, libres et codés à la fois. Ma mémoire est devenue histoire, ce qui m’est intime appartient au monde. Les gestes partagés, les paroles échangées me libèrent…

Ma création

Je me saisis de mon appareil photo. Je chemine dans ce chaos; je fixe les traces. Je refais ici un cheminement semblable à ceux que j’effectue depuis plusieurs années, à croire que mon oeuvre est une transmutation du réel, mise à distance d’un réel aveuglant, absence et présence à la fois.

Dans l’atelier…Je sélectionne des photos, je photocopie…Noir, blanc, gris, en longues bandes de papier. Accrochage vertical; les bandes échouent dans le sable… Ce dévoilement donné à voir au public, comme une offrande…